Présentation du projet

Le but du projet était de faire une sorte de poubelle/égouttoir pour les dosettes à café. Comme ça nous embête de mettre du café partout en jetant les dosettes de café, j’ai décidé d’en faire un pour toute la fabrique.

J’ai fait une poubelle qui va stocker l’égouttoir et le café qui s’échappe des dosettes, puis l’égouttoir qui va stocker les dosettes et laisser le café couler.

C’est un projet réalisé avec les logiciels OpenScad et Ultimaker Cura dont je vais expliquer l’utilisation et leurs utilités.

OpenSCAD m’a servi à modéliser ma poubelle+égouttoir, ce qui m’a permis dans un premier temps à réfléchir sur comment je devais le construire. Est-ce-que je devais le faire en une seule pièce ou en plusieurs pièces ? Quelle taille je devais lui donner ? Où vais je stocker le café qui coule des dosettes ? Je me suis donc posé plein de questions avant de me lancer totalement à fond dedans.

Utilisation de OpenScad

Tout d’abord, OpenSCAD est un logiciel libre de modélisation paramétrique fonctionnant sous Linux, Mac OS et Microsoft Windows.

1- C’est la partie code qui va nous servir à modéliser tout ce qu’on veut à l’aide de lignes de codes.

2- C’est la partie qui est modélisé grâce aux codes, comme on peut le voir j’ai modélisé ma poubelle/égouttoir de dosette à café.

3- C’est la console qui sert juste à savoir où est l’erreur dans la partie code. On ne s’en sert pas énormément.

Explication du code

Voici une partie du code (il s’agit du début).

J’ai commenté mon code grâce à /**/ qui permettent de commenter son code sans que cela un effet sur le code. Commenter son code, permet de savoir qui a fait les codes, quand, à quoi sert le programme et informer à quoi sert la ligne de code précise, ça sert pour des gros projets surtout quand il y a plusieurs personnes qui travaillent dessus, mais je suis tout seul sur ce projet, c’est surtout pour me retrouver que j’ai commenté le code.

J’ai déclaré plusieurs modules. Les modules sont des morceaux de codes qu’on peut initialiser et rappeler par la suite pour changer ce morceau de code. J’ai mis 3 modules dans mon code. Le module texte en creux qui va juste me servir à graver des lettres sur ma poubelle + égouttoir, ensuite le module bin qui est mon conteneur de base , il va permettre de stocker le café qui coule et faire rentrer l’égouttoir, et enfin mon égouttoir qui est là où on va mettre les dosettes et laisser le café s’échapper.

Dans les modules, j’utilise plusieurs fonctions qui servent à diverses choses.

Dans le module bin, j’utilise d’abord la fonction difference, elle sert à graver dans une forme. Elle prend la forme de base comme premier paramètre, puis les autres paramètres vont servir à graver ou extraire sur la forme de base. Comme forme de base, j’ai choisi un cube avec des bords arrondis, j’ai fait ça grâce à la fonction minkowski, elle sert à combiner 2 formes (cube + cylindre ici) qui va me servir à faire une cube avec des bords arrondis. J’ai rappelé le module texte en creux pour pouvoir graver Fabnum sur la poubelle + dosette en le rajoutant comme paramètre de la fonction difference.

 

Dans le module recup, on retrouve les fonctions minkowski et difference, mais j’ai rajouté la fonction union et deux boucles for, la fonction union fait l’inverse de la fonction difference, c’est-à-dire qu’elle va rajouter des formes dans la forme de base. Une boucle est un morceau de code qui va se répéter en fonction de la boucle et des paramètres. En l’occurrence, j’utilise une boucle for. J’ai mis 3 paramètres dans cette boucle for :

  • Le début
  • Le pas
  • La fin

Le début qui est le nombre de départ. Le pas sert d’intervalle et la fin qui est le nombre final qui va nous faire sortir de la boucle for. J’ai imbriqué les 2 boucles for pour creuser des trous en ligne et en colonne, sans avoir à le faire manuellement en réécrivant chaque ligne.

Ensuite, après être sûr d’avoir fini avec OpenSCAD je calcule le rendu en faisant F6, puis je l’exporte en fichier STL avec F7 pour l’ouvrir avec Ultimaker Cura.

Utilisation d'Ultimaker Cura

Pour la partie Cura, j’ai décidé d’abord de faire l’égouttoir en cas de problème de dimension je n’ai pas à refaire toute les pièces en impression.

Tout d’abord, il faut choisir le modèle de l’imprimante 3D qui est ici une Longer LK4 Pro.

Ensuite, il y a tous les paramètres à mettre comme le taux de remplissage, ou la qualité qui va prendre plus ou moins de temps en fonction de ces paramètres. J’ai décidé de rajouter un support pour que ça maintient une partie suspendue de mon égouttoir, j’ai choisi des supports en arborescence, pour que ça soit plus facile à enlever après l’impression.

Finalement, après avoir fait tout ça, je branche une carte SD à l’aide d’un adaptateur USB et je découpe le fichier STL à l’aide de Cura, ce processus va transformer le fichier STL en fichier gcode. Le fichier gcode va permettre à l’imprimante 3D de modéliser mon égouttoir.

J’ai refait le même chose avec la poubelle.

Résultat final

Les ratés

Parce que, oui je n’ai pas fait ça en une fois j’ai dû faire plusieurs essais. C’est souvent dû à un problème de l’imprimante ou le manque de plastique.

 

 

 

 

 

 

Mon égouttoir qui n’a pas été fini par manque de plastique, a fini par être utilisé comme pot à stylo !